Marketplace

Tout comprendre sur Unifai

DATE :
17/11/2021

Avec la multiplication des sources de données produits, les métiers du retail sont bouleversés et en perpétuelle adaptation. Prenons l’exemple de Manon. Elle est database manager - ou plutôt responsable base de données - pour une marketplace et depuis 2020 elle a vu l’essor de sa marketplace et la multiplication des sources de ventes en général. Elle reçoit de plus en plus de catalogues vendeurs / fournisseurs et un même vendeur peut lui envoyer un nouveau catalogue tous les mois en fonction de ses nouveautés produits. 

Avec l’essor des sources de données produits, l’onboarding des fournisseurs devient de plus en plus compliqué


Un problème de taille lui a alors été posé : comment réussir à intégrer rapidement tous les catalogues produits fournisseurs tout en vérifiant qu’ils comportent les bonnes informations ? En effet, les catalogues fournisseurs ont une taxonomie qui leur est propre : les catégories sont celles internes à la marque, les couleurs varient également en fonction de la marque. 

Par exemple, dans les attributs couleurs de la marketplace de Manon il n’y a pas de “bordeaux”, il faut donc qu’elle modifie tous les attributs “bordeaux” des catalogues fournisseurs par un attribut “rouge”. Outre ces exemples, les données produits peuvent souvent comporter des erreurs : doublons, attributs manquants, catégories à revoir, etc. 

Manon passe donc son temps à nettoyer la donnée et n’a quasiment plus de temps pour ses autres tâches comme améliorer le taux de conversion de ses pages produits. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, il est très facile de comparer des informations produits sur internet et que pour 85 % des internautes, l’information produit est la plus importante pour faire des achats sur internet, c’est pourquoi 80 % du temps des métiers de la data est perdu à nettoyer de la donnée et 30 % pour un marketeur, un acheteur, un category manager, etc.

Comment automatiser l’onboarding des catalogues fournisseurs ?


Manon s’est mise à chercher des solutions et pendant le Start-Me Up challenge organisé par la FEVAD et KPMG, elle entendit parler d’Unifai : Une plateforme utilisant l’IA pour normaliser, enrichir et catégoriser automatiquement les catalogues produits des marketplaces, e-commerçants et distributeurs. 

Intriguée, elle décide de tester la solution. Alors, concrètement comment ça se passe ? Unifai possède un portail fournisseur pour que les fournisseurs / vendeurs de Manon puissent importer en totale autonomie leurs catalogues produits. Une fois le catalogue importé sur la plateforme, Manon peut demander à ses fournisseurs de faire la 1re étape d’automatisation - le mapping - ou bien décider de le faire elle-même.

1. Le mapping 


  • Mapping : Structure les catalogues pour faciliter leur intégration dans votre système interne (ex: PIM, ERP, Marketplace, etc.) Comment ? La plateforme d'Unifai permet de faire correspondre les colonnes d'un catalogue source avec celui d'un catalogue cible grâce à l'IA

Le mapping est toujours nécessaire car les données produits des vendeurs respectent la taxonomie du vendeur et non celle de la marketplace. Plusieurs étapes sont nécessaires pour remettre les catalogues produits au bon format.

Tout d’abord, le mapping fait correspondre les données essentielles communes à tous les produits (ex: EAN, titre, description et la catégorie chez le vendeur si celle-ci est présente dans son catalogue) avec les données de la marketplace. Concrètement, le vendeur va indiquer sur la plateforme d’Unifai que la colonne “produit” de son catalogue correspond à la colonne “titre” de la marketplace, etc. Une fois ce mapping fait, il n’aura plus besoin de le faire pour ses prochains catalogues produits

Étant donné que ce sont les colonnes du vendeur, Manon décide de laisser le vendeur faire cette étape sur la plateforme d’Unifai. Maintenant que les données produits sont mappées, il faut les catégoriser.

Unifai-mapping


2. La catégorisation


  • Catégorisation : catégorise automatiquement des produits au sein d'une arborescence. Comment ? L'IA s'adapte à votre nomenclature et attribue une ou plusieurs catégories prédéfinies à chaque produit en fonction de ses caractéristiques

La catégorisation des produits est également une étape nécessaire car elle fluidifie, entre autres, le parcours des consommateurs sur le site. En effet, Manon souhaite que ses consommateurs trouvent leurs t-shirts dans la catégorie vêtements et non chaussures. Pour effectuer cette étape, certains attributs seront sûrement à compléter (nous le verrons par la suite). 

Trois informations sont typiquement utilisées pour déduire la catégorie : le titre du produit, la description et la nomenclature chez le vendeur (si présente dans le catalogue). 

Concrètement comment ça se passe pour Manon ? Avant le 1er run (test), Manon fournit à Unifai des données pour que le modèle de catégorisation puisse s'entraîner. Techniquement, il n’y a pas de minimum de lignes même si plus il y a de données, plus le modèle est entraîné. Unifai va s'entraîner sur 80% des données transmises par Manon puis tester le résultat sur les 20% restants. En général, dès le 1er run seulement 20% des catégorisations nécessitent une validation humaine.

3. L'enrichissement

  • L'enrichissement : repère et extrait des valeurs depuis une description libre afin de remplir l'attribut correspondant (ex: la couleur, la taille, etc.)
Unifai-enrichissement

L’objectif de l’enrichissement est d’extraire tous les attributs qui dépendent de la catégorie du produit (ex: la couleur, la taille, etc.). “L’extraction est un modèle qui va aller regarder les champs riches comme le titre, la description et va aller chercher les informations qu’on lui demande. Un liste des attributs à rechercher est fixée à l’avance et nous indiquons au modèle si l’attribut est à choix multiples (ex: XS-S-M) ou libre (ex: taille ou poids d’un produit)” indique Christophe Culan, Lead developer chez Unifai

L’enrichissement des attributs produits est très important car Pimkie a prouvé qu’une fiche produit riche convertissait 56% plus qu’une fiche pauvre. En effet, les attributs sont la base des critères utilisables dans le moteur de recherche de la marketplace de Manon mais aussi par tous les autres sites e-commerce. Si l’attribut est manquant, il ne pourra pas être retrouvé via la barre de recherche et donc pas acheté par le consommateur. 

Manon gagne du temps car elle n’a plus besoin de lire toutes les descriptions produits pour ressortir la couleur principale ou la composition du produit, c’est Unifai qui le fait à sa place.

4. La normalisation


  • Normalisation : élimine les erreurs pour réduire les retours produits. Comment ? L'interface d'Unifai permet de configurer des règles d'acceptation des valeurs du fichier et indique les champs à corriger

Pour terminer, la normalisation est un module qui a deux fonctions. Tout d'abord, il permet de faire des conversions simples de valeurs comme mettre des valeurs numériques au bon format, avec le bon nombre de chiffres après la virgule. Ce module permet également de vérifier si les informations remplies sont conformes aux règles et si elles n'y correspondent pas, Manon est alertée directement sur la plateforme.

Fin de l’onboarding

Une fois les modules passés, Manon arrive à la fin du workflow. Le résultat est disponible en téléchargement ou est envoyé directement par API. Automatiser l’onboarding de ses catalogues fournisseurs lui permettra de gagner du temps et se concentrer sur d’autres tâches à plus fortes valeurs ajoutées. Par exemple, Intersport traite 100K produits tous les mois avec Unifai et gagne 18h par semaine par responsable d’intégration de données. Quant à Warmango, son time-to-market a été divisé par 3 grâce à l’automatisation du traitement de ses catalogues fournisseurs.


Si vous rencontrez des problématiques similaires à Manon, n’hésitez pas à nous contacter. Gagnez du temps comme Manon 🙂

Faustine Caradeux
Growth Marketing Manager

Derniers articles

2/12/2021
-
Accélérer le time-to-market
Gagner en efficacité en automatisant la catégorisation des produits
Pour que les clients finaux puissent trouver les produits au bon endroit, que la navigation des internautes soit fluide, il est essentiel que les produits soient bien catégorisés par les vendeurs en fonction des canaux finaux (marketplaces, sites web...
> Lire la suite
18/11/2021
-
Marketplace
Annuaire des marketplaces en France
Les marketplaces sont devenues incontournables dans l'univers de l’e-commerce, d'après le dernier baromètre de la FEVAD elles ont vu leurs ventes augmenter de 44% au premier trimestre 2021. En France, elles représentent 30% du volume d'affaire total des...
> Lire la suite